Une nouvelle culture émerge…

Les Créatifs Culturels, ou "Créateurs d'une nouvelle Culture", sont ces millions de personnes de par le monde qui sont porteuses d'une nouvelle société, des femmes et des hommes qui s'enracinent dans d'autres valeurs que celles qui fondent la culture actuelle et qui se comportent au quotidien en cohérence avec ces nouvelles valeurs.

Les Créatifs Culturels (CC) sont touchés par les multiples déséquilibres que nous avons petit-à-petit collectivement créés, que ce soit sur le plan environnemental, social, économique, financier... Ils se sentent parties prenantes de cette société et se mobilisent à leur mesure face à ces nombreux défis.

Ils/elles s'investissent dès lors dans un ou plusieurs des domaines suivants : solidarité active, simplicité volontaire, écologie, règlement pacifique des conflits, consommation responsable, développement personnel, autre approche de la santé, éducation alternative, spiritualité, valeurs féminines, multiculturalisme...

Ces actions au quotidien concourent silencieusement à l’émergence d’une société plus responsable, inclusive, durable et porteuse de sens.

Une mouvance qui grandit

L'étude américaine qui a identifié la strate socio-culturelle que constituent les CC a été dirigée par le sociologue Paul H. Ray et la psychologue Sherry Ruth Anderson. En 2000, ils publient un livre pour en présenter les résultats : "The Cultural Creatives. Fifty Million Who Will Change the World", traduit l'année suivante en français.

Cette étude initiale montre que, si les Créatifs Culturels composaient moins de 4% de la population nord-américaine avant les années 60, ils rassemblaient 24% de la population adulte en 1999 (50 millions de personnes). Et qu'ils croissent rapidement : en 2008, leur nombre se montait à 35% de la population adulte (80 millions de femmes et d'hommes). D'autres recherches montrent que la proportion est similaire en Europe occidentale. Et toutes les études montrent que la mouvance des Créatifs Culturels est constituée par une majorité de femmes (60 à 66%)

L’émergence des Créatifs Culturels est porteuse de grands espoirs pour notre avenir à tous.

Avec un bémol important : ces CC ne se (re)connaissent pas entre eux et se croient très peu nombreux (de l'ordre de 2 à 3% lorsqu'on leur pose la question). Ce sont ces limites qui empêchent la mouvance des Créatifs Culturels d'entrer dans son plein potentiel de levier d'évolution de notre société. En Belgique, nous travaillons à les dépasser...

Patrick Viveret, philosophe-activiste, conseiller à la Cour des comptes en France, les décrit de manière extraordinaire sur un plateau TV :

Les valeurs des Créatifs Culturels

L'étude américaine initiale a été éditée en France en 2001 par les Editions Yves Michel sous le titre "L’émergence des créatifs culturels. Enquéte sur les acteurs d’un changement de société".

Couverture livre "L'émergence des Créatifs Culturels"    

Cette étude américaine a cerné les valeurs autour desquelles se regroupent ces créateurs de nouvelle culture. Selon Ray et Anderson, ces valeurs sont au nombre de quatre. Deux de ces valeurs sont bien connues, deux le sont beaucoup moins.
Les deux valeurs bien connues sont l'écologie et la solidarité : la préoccupation pour la planéte et le souci de l'autre.

Les deux valeurs moins connues sont la dimension de l'étre et les valeurs féminines. La dimension de l'étre inclut les démarches de "mieux-étre", le développement personnel, les cheminements spirituels. Les valeurs féminines sont ces qualités propres au "principe féminin", accessibles tant aux femmes qu'aux hommes, et dont nous avons besoin pour rééquilibrer l'individu et la société : reliance, prendre soin, lenteur, fluidité, intuition...

Un autre livre, publié en 2007 aux mémes éditions, traite d'une enquéte équivalente menée en France.

Couverture livre "Les Créatifs Culturels en France"    

Cette enquéte présente une autre maniére de décliner les valeurs propres aux CC français. Elles sont ici au nombre de six :

  • l'écologie et le développement durable : l'agriculture biologique, la consomm'action, les méthodes naturelles de santé ;
  • la reconnaissance des valeurs féminines : l'empathie, la coopération, la compassion, la réussite gagnant-gagnant;
  • la prédominance de l'étre sur l'avoir et le ou paraétre : un nouveau rapport aux autres, un nouveau rapport é l'argent;
  • une quéte humaine tournée vers l'intérieur et l'extérieur : le développement personnel, la dimension spirituelle;
  • une implication individuelle et solidaire dans la société, le social avec une dimension locale;
  • une ouverture culturelle : le respect des différences, le multiculturel.

Pourquoi des bambous ?

"On raconte qu’il existe en Chine une variété de bambou tout à fait particulière. Si l’on en sème une graine dans un terrain propice, il faut s’armer de patience. En effet, la première année, il ne se passe rien : aucune tige ne daigne sortir du sol, pas la moindre pousse. La deuxième année, non plus. La troisième ? Pas davantage. La quatrième, alors… Que nenni ! Ce n’est que la cinquième année que le bambou pointe enfin le bout de sa tige hors de terre. Mais il va alors pousser de douze mètres en une seule année : quel rattrapage spectaculaire ! La raison en est simple : pendant cinq ans, alors que rien ne se produit en surface, le bambou développe secrètement de prodigieuses racines dans le sol grâce auxquelles, le moment venu, il est en mesure de faire une entrée triomphante dans le monde visible, au grand jour. "

Tiré du livre d'Olivier Clerc "La grenouille qui ne savait pas qu'elle était cuite".

Ce bambou chinois est une magnifique métaphore des Créatifs Culturels : le phénomène CC n'est pas émergent, presque personne ne le connaît encore, mais les racines sont en train de pousser, nombreuses, différentes, silencieuses...

Ces racines sont les multiples courants qui constituent les Créatifs Culturels : celles et ceux qui consomment autrement (bio, équitable, local, ou simplement moins...), qui gèrent éthiquement leur argent, qui choisissent pour leurs enfants d'autres écoles, qui privilégient des approches différentes de la santé, qui cherchent à améliorer leur relation aux autres et à eux-mêmes, qui se soustraient à l'influence de la publicité, qui signalent de manière individuelle ou groupée leur désaccord avec "le système", etc
Toutes ces manières d'être, d'avoir et de faire avec lesquelles les Créatifs Culturels préparent la société de demain.

Le bambou de cette nouvelle culture, lorsque son temps sera venu, deviendra visible pour tous. Mais pour qu'il développe son plein potentiel d'évolution de notre société, il faudra que ses différentes racines se reconnaissent enfin entre elles, qu'elles se sachent nombreuses et se comprennent complémentaires.

Chaque créatif culturel est lui-même un bambou aux racines souvent multiples, manifestant de nombreuses manières d'être et de faire qui font de lui ou d'elle un ferment de cette société qui aspire à émerger.

Ensemble, nous formons la forêt de bambous qui est reprise comme image de fonds pour notre site.

Une symbolique venant d'Asie qui peut sembler bizarre pour le site d'un mouvement en Belgique ? Cet apparent paradoxe est pourtant une excellente illustration du caractère planétaire de la mouvance CC...